Derniers sujets
» problème récurent encrasement bougie !
par Rcz21 Aujourd'hui à 10:51

» vends xtz 1200
par eric42 Aujourd'hui à 7:06

» power commander sur XT 660 Za
par yop1025 Hier à 23:09

» vends Triumph Tiger 955i 2005
par michelside78 Hier à 22:47

» [SONDAGE] Fabrication Porte paquet et protection pompe à eau - XT660Z
par Ptyniko66 Hier à 21:48

» quelques photos de la Ténéré 700 à l'EICMA 2018
par mecanix Hier à 21:07

» Huile sortie échappements
par F38 Hier à 20:55

» DELAI IMPORTANT POUR RDV ENTRETIEN
par MAMAR85 Hier à 18:16

» Shifter Ténéré 1200
par Billou Hier à 8:33

» laurent du 28
par laurent-f Hier à 6:44

» T7 ça commence a sentir bon....
par thebub Mar 13 Nov 2018 - 23:50

» Retour sur les protections des blousons SEGURA
par Faufilé Mar 13 Nov 2018 - 21:41

» Filtre à air
par Ludo62 Mar 13 Nov 2018 - 21:41

» Je vends une plaquette arrière gauche.
par Faufilé Mar 13 Nov 2018 - 20:10

» Presentation
par rockabilly Mar 13 Nov 2018 - 18:30

» Présentation
par rockabilly Mar 13 Nov 2018 - 18:26

» marcellino
par rockabilly Mar 13 Nov 2018 - 18:22

» Bonjour a tous
par autovision Mar 13 Nov 2018 - 17:05

» Présentation
par autovision Mar 13 Nov 2018 - 16:57

» Petit nouveau
par autovision Mar 13 Nov 2018 - 16:56

» nouveau de correze
par autovision Mar 13 Nov 2018 - 16:55

» Présentation ALDO Nord Toulouse
par autovision Mar 13 Nov 2018 - 16:55

» PRESENTATION
par autovision Mar 13 Nov 2018 - 16:53

» Besoin de conseils XTZ 750 :(
par iceman83 Mar 13 Nov 2018 - 15:11

» montage Dash Cam
par pat56 Mar 13 Nov 2018 - 14:58

Facebook Super-Tenere


Chargement en provenance de Sirius...

PARTENAIRES
LIENS
Mots-clés
carburateur manuel feux garde boue fourche phare galére arrière batterie 1200 filtre selle reglage suis huile additionnel amortisseur frein rabaissement Bulle vidange regulateur Pneu crash moteur
Partagez | 
 

 Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Labougie


avatar

Moto : XTZ Super Ténéré 1200
Kms de ma moto : 33500
Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 49
Ville ou région : Limousin

MessageSujet: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Mer 23 Mai 2018 - 16:58

Bien le bonjour à toutes et tous,

Je maîtrise + la clavier au sec, au chaud avec un bon café et son carré de chocolat noir.
Etre un G33K et posséder une 1200 xtz ne semble pas être trop compatible.
Cela dit, faire une sortie enduro en 2.50 remonte à 2004 et rouler dans la bouillasse, j'ai connu, et c'est plutôt sympa le dimanche maitin. Cela me manque un peu, mais les potes du Valéo Team sont tous un peu éparpillés ou nous avons tous eu un souci de santé à un moment ou à un autre. Alors les sorties dominicales c'est dead.

Ma femme est plus aventurière et moi plus casanier, (normal la geek attitude Double V , faut c'qui faut).

Nous sommes volontaire pour partir au loin avec not' belle monture, mais entre l'organisé que je suis, (je planifie tous dans ma tête, c'est une habitude bonne au mauvaise, mais rarement pris au dépourvu je suis - "Yoda sors de là "), et madame qui tout l'inverse. C'est chaud patate hihihi
Toutes les sorties faites ont toujours euent un point de chute au sec le soir. C'est à dire qu'une visite dans l'Ain pour découvrir le coin, a fait que ma soeur est là-bas, donc tous les soirs, un lit douillet nous attendait. Cela dit, c'était notre bâptéme. Premiers gros kilomètres en duo et chargé. (été 2017).
Chargement mal fait fait, rien d'équilibré, par conséquent beaucoup de gauche droite aux intersections, et une roue avant sous gonflée. Bref, depuis la pression est faite avant chaque sortie du garage. C'est bien plus facile quand tout est équilibré.

Depuis, nous sommes allez faire l'Ile de Ré, la Rochelle, Royan sur 4 jours et 800 kms avalés. Mais un mobil home et une cabane nous attendais.Certes c'était des beaux endroits, et les moments passés sont inoubliables.
Il est vrai que le confort est une chose très appréciable, du coup je suis sur le cul quand je vous lis d'autant + quand j'ai découvert le blog d'Anto34, qui, lui part à l'arrache.

Alors 1000 et une questions se bousculent dans ma tête.

Comment faire pour bien faire? Là est la question.

Avant de parler sur la législation des autres pays traversés, je souhaite aborder tous les aspects de:

  1. Le bon matériel à avoir, je parle ici de:

    1. l'équipement du bonhomme pour rouler, mais aussi de
    2. la brêle à avoir,
    3. du campeur


  2. Comment organiser le tout afin de ne pas tanguer? (ben... oui. C'est pas glop, c'est pas un bateau clapping 
  3. Comment choisir son parcours?
  4. La carte IGN (merci Anto34), le dénivelé c'est important
  5. 100% bitume ou mixte
  6. Se laver, manger et dormir,,,, qui va loin, "Méninge" sa monture
  7. Bref, toutes les choses que j'ai oublié
  8. Le pétrol, où, comment?
  9. Sécurité de la brêle la nuit, faudrait pas que la monture s'taille la male sans nous.


Pleins d'envies, plein les yeux, comme un gamin, mais prudent et l'Homme.
Je vais donc réserver 2 posts afin de pouvoir inscrire les infos recueillies pour qu'elles soient profitables à tous.

N'ayant pas trouver de topic épinglé sur le sujet, il pourrait être envisageable d'en créer un.

Si le sujet n'est pas dans la bonne catégorie, merci de me l'indiquer, et de le déplacer là ou il devrait être.

Anto, tu me fais rêver.   pour le blog , tous les autres baroudeurs aussi .

Lab'

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Labougie


avatar

Moto : XTZ Super Ténéré 1200
Kms de ma moto : 33500
Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 49
Ville ou région : Limousin

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Mer 23 Mai 2018 - 16:59

Réservation post 1

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Labougie


avatar

Moto : XTZ Super Ténéré 1200
Kms de ma moto : 33500
Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 49
Ville ou région : Limousin

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Mer 23 Mai 2018 - 17:00

Réservation post 2

_________________


Revenir en haut Aller en bas
ursustenerix


avatar

Moto : himalayan 1 noir 1 blanc
Kms de ma moto : 2200
Pneu AV/AR : pirelli mt 60
Messages : 1243
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 61
Ville ou région : Au nord du Vercors

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Mer 23 Mai 2018 - 21:20

@labougie a écrit:
quand j'ai découvert le blog d'Anto34, qui, lui part à l'arrache

Salut labougie,
dire qu'Anto part à l'arrache, et donc tenter de l'imiter serait une grave erreur ...
Anto est loin de partir à l'arrache,dans le sens où tu l'entends. C'est un baroudeur expérimenté qui ne laisse rien au hasard.
L'impression de faire ça "au pif" provient du fait qu'il improvise dans certaines situations car il peut le faire en raison d'une accumulation d'expériences ce qui lui permet toujours de se "rattacher" à du vécu qu'il adapte aux circonstances du moment.
Ca donne l'impression mais un vrai novice n'arriverait pas  au même résultat ... Méfiance !!!

Je pense qu'anto ne devrait pas tarder à te confirmer tout ça.

_________________
      Ils ne savaient pas que c'était impossible, ... ... ...  alors ils l'ont fait ...  
AlbaAlgéAlleAndoAnglArméAutrBosnBulgCanaCroaDaneEcosEireEspaEstoFinlGéorGrècGroeHongIrlaIslaItalLett
LiecLituMacéMaroMoldMonaMongMontNorvPaysPoloPortRDARFARoumRussSanMSerbSlovaSlovéSuèdSuisTché
TranTurqUkraURSSUSA
                 
Revenir en haut Aller en bas
ursustenerix


avatar

Moto : himalayan 1 noir 1 blanc
Kms de ma moto : 2200
Pneu AV/AR : pirelli mt 60
Messages : 1243
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 61
Ville ou région : Au nord du Vercors

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Mer 23 Mai 2018 - 21:31

Tu te demandes quelle moto choisir : tu as la bonne, comme tu peux voir, elle n'a pas peur d'emporter un duo bien chargé.

Tanguer ? Ben oui, ce n'est pas le même comportement, ça s'apprend, on commence par transporter madame, puis on ajoute quelques bagages et on finit comme une mule. Faut prendre le temps d'apprendre et de comprendre. Ne pas brûler les étapes au risque d’écœurer ta passagère.

Commence par un petit w-e avec peu de kilomètres. Va dans un camping qui propose des tentes déjà montées. Si tout cela vous plait, augmente les distances et les durées. Le matériel, tu lis les différents sujets du forum, pose des questions et lance toi.


_________________
      Ils ne savaient pas que c'était impossible, ... ... ...  alors ils l'ont fait ...  
AlbaAlgéAlleAndoAnglArméAutrBosnBulgCanaCroaDaneEcosEireEspaEstoFinlGéorGrècGroeHongIrlaIslaItalLett
LiecLituMacéMaroMoldMonaMongMontNorvPaysPoloPortRDARFARoumRussSanMSerbSlovaSlovéSuèdSuisTché
TranTurqUkraURSSUSA
                 
Revenir en haut Aller en bas
Yolosef


avatar

Moto : Super Ténéré XT1200ZE
Kms de ma moto : ça change tout le temps
Pneu AV/AR : Mitas E07+
Messages : 1278
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 31
Ville ou région : TOULOUSE

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Jeu 24 Mai 2018 - 13:43

Effectivement Anto ne fait pas les choses tout à fait l'arrache. Il y va juste au talent   
En fait il voyage seul et le confort il s'en tamponne. Enfin pas vraiment, il se le ménage à son niveau d'exigence, c'est pas pareil!
Évidemment que de temps en temps il s'accorde des nuits en dur mais c'est plus pour la fatigue, le moral ou simplement pour sa sécurité (environnement, météo...). Bon ça fait du bien quand même aussi de prendre une douche dans une vraie douche et se boire le café au chaud au réveil.

Ce qu'il faut savoir aussi c'est que les pays qu'il traverse et ceux dans lesquels il va, à quelques exceptions près, il les connait déjà. Donc familiarisé avec l'environnement, les gens, la culture...
Le faire à l'arrache n'est pas le bon terme mais, comme je l'aime moi aussi le faire, il ne planifie pas tout à l'avance, il voit au moment en fonction des conditions, de ce que lui conseillent les locaux... de l'état des infrastructures routières (une route sur carte ou google maps ne veut pas dire qu'elle existe encore le jour où l'on s'y rend)... à l'humeur quoi! Ici c'est nul je trace, là c'est trop bien j'y reste plus longtemps. Le seul truc auquel il veille c'est le timing. si on veut profiter ou atteindre son objectif géographique, il faut gérer son kilométrage moyen quotidien pour pouvoir faire la boucle que l'on avait prévu. Pas grave si on ne la fait pas mais, à avoir fait tous ces kilomètres, dommage de ne pas l'atteindre parce qu'on a tardé sur un endroit sans intérêt ou qu'on a commis une imprudence qui nous a retardé.
L'expérience aussi ça compte pour ne pas commettre de grave erreur ou se sortir de situation délicate.

Pour la bécane, une bonne révision avant de partir et basta. La ST va très bien pour cela. Tout dépend du niveau de TT envisagé mais à deux je ne pense pas que l'aventure sera poussée à faire de l'enduro...

Pour le matos là il n'y a pas de liste prédéfinie. Je pense qu'il faut déjà avoir campé avant pour savoir ce qu'on aime et ce dont on a vraiment besoin en fonction de la capacité d'emport et de ce que l'on est prêt à porter. Plus on en prend plus la moto est lourde... à deux sur la moto, ça limite pas mal la matos déjà. Bon ça se fait largement malgré tout faut pas s'en faire. Juste il faut savoir se limiter.

Ce qu'il ne faut pas faire à l'arrache par contre c'est la préparation qui permet de répondre aux questions qui commencent par : "qu'est-ce que je fais si... ?" "ou "comment je m'en sors si...". En gros bien être en règle administrativement, se rancarder sur tout ce qui a des liens avec l'assurance, santé, rapatriement, réglementation particulière locale, actualité géopolitique... en gros tout ce qui permet de ne pas rester coincé dans le pays, voir d'y laisser la peau.

Après c'est alarmiste mais la baroude ça reste quand même de l'impro, faut pas de faire autant de mouron. Faut bien préparer tout ce qui peut mettre dans une situation délicate ou dangereuse. Le reste c'est de la découverte, ce qui fait que tu auras des rêves plein les yeux comme tu dis. Un truc tout préparé ficelé à l'avance n'a pas du tout la même saveur que la découverte pure. Au début, il y a forcément un truc que tu auras loupé, oublié... tu connaitras forcément une galère. Mais pour la prochaine fois tu seras plus avisé et tu changeras ta stratégie, ton matériel... pas forcément la passagère quoi muhuaha

Et comme il se dit, il vaut mieux partir quelques jours pas loin pour se faire la main que directement loin à deux sans expérience. Je ne dis pas que c'est interdit mais il vaut mieux découvrir une lacune en étant proche de la maison qu'à des milliers de kilomètres.
Revenir en haut Aller en bas
Labougie


avatar

Moto : XTZ Super Ténéré 1200
Kms de ma moto : 33500
Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 49
Ville ou région : Limousin

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Ven 25 Mai 2018 - 21:15

Bonsoir,

Déjà, merci d'avoir participé.
L'objectif de ce topic est de partager, tant pour mon expérience perso, mais aussi et surtout pour tous.
Effectivement, il n'est pas question de partir au bout du monde la 1ère fois.

J'ai parcouru +sieurs de vos échanges, et, aucun topic n'évoque un résumé de "ce qui est" et "de ce qui ne faut pas faire".
Inventorier ou plutôt répertorier des expériences permet de penser à mieux organiser, et s'organiser.

Anto, dans un topic averti un membre que pas besoin de bombe anti crevaison si l'on part en France (corse par ex), l'assistance et là. A ce problème, il y a aussi une cartouche de Gaz + des mèches. Et donc, bien avoir en main les coordonnées de l'assisteur. Une trousse à outils minimum (clés plates, tournevis, clés allen etc...

Yolosef parle ici de toutes les conditions administratives, politique et géographique.

Ursustenerix met en garde tout novice de partir "à l'arrache" sans préparation, et loin. Il conseil de le faire progressivement.

Je prends bonne note de toutes vos remarques constructives, qui vont faire progresser cette discussion.

Mon objectif n'est pas de partir demain en Patagonie, déjà il me faut remettre ma condition physique au goût du jour. Mais plus de partir une semaine dans les Pyrénnées ou dans les Cevennes afin de découvrir de beaux paysages et la région.
Afin de ne pas commettre d'imprudences et ne pas nous positionner dans uns situation de danger, c'est la raison pour laquelle je souhaite partager vos expériences afin que la notre puisse grandir sans trop d'emmer*****t.
Dormir dans des chambres d'hôtes, ou faire du booking c'est bien, mais c'est être comme à la maison.
Un peu d'exotisme c'est pas mal aussi.

Vous l'avez compris, nous souhaitons voyager, vivre l'aventure mais proche de notre chez nous dans les 1ers temps puis, au fil des mois, des kms, allez de + en + loin.
Route toujours, piste pour visiter un site précis. Mais, oui, de la piste à deux et chargé c'est plus compliqué que seul, je le comprends très bien.

Lab'

_________________


Revenir en haut Aller en bas
CasseDale


avatar

Moto : XTZ 1200 sept. 2017
Kms de ma moto : 20.200
Pneu AV/AR : BW-501/502 (monte d'origine)
Messages : 365
Date d'inscription : 28/08/2017
Age : 55
Ville ou région : Lille

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Sam 26 Mai 2018 - 9:02

Labougie, 

Est-ce que ce que tu cherches, c'est une série de check-lists formatées et testés ?

On peut trouver sur le Web des retours d'expériences déjà formatés comme tu le souhaites, si j'ai bien compris.

J'ai tapé dans Google "what to bring in a motorbike trip", et je trouve deux items qui semblent OK :

How to pack for a Long Motorcycle trip? What to take? - YouTube
(l'une des vidéos de Motorcycle Adventures ; le type a posté sur YouTube plein de sujets qui t'intéressent ; sous-titrage en anglais disponible)

18 things you must pack for any motorcycle adventure - Bennetts

Et d'autres références alléchantes.

Pour ma part, je recherche toujours en priorité les contributions en anglais, parce qu'elles viennent de tous les pays du  monde : les auteurs qui postent comme les internautes qui évaluent, commentent et expérimentent. Des Américains et des Anglais, bien sûr, mais aussi des Russes, des Européens de l'est, etc. Pas de Papous de Nouvelle Guinée, par contre, mais je viens de débuter ma recherche, ne perdons pas espoir :-)

_________________
Remember the main thing is to keep the main thing the main thing.
Le principal : que le principal reste le principal.
H. Jackson Brown, Jr, Life's little instruction #1518.
Revenir en haut Aller en bas
anto34

Membre MR84
Membre MR84
avatar

Moto : xtz 1200 super ténéré
Kms de ma moto : 137.000 kms
Pneu AV/AR : Michelin Anakee Wild
Messages : 1113
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 30
Ville ou région : Le Vigan - Cévennes

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Sam 26 Mai 2018 - 10:25

Merci de l'intérêt porté à mes voyages... Mais tu me donnes beaucoup de boulot avec tes questions ! clin d\'oeil

 
Ursusténérix a écrit:
Anto est loin de partir à l'arrache,dans le sens où tu l'entends. C'est un baroudeur expérimenté qui ne laisse rien au hasard.
Désolé de briser le mythe mais je ne suis pas un pro de l'organisation et beaucoup de choses sont remises entre les mains du hasard clin d\'oeil Sans inconscience ni naïveté non plus, mais il y a beaucoup de choses que je ne gère pas avant de partir.


@Yolosef a écrit:
Effectivement Anto ne fait pas les choses tout à fait l'arrache. Il y va juste au talent   
Merci, moi aussi je t'aime mon barbu

_________________


Le Blog de la Baroude
Revenir en haut Aller en bas
http://anto-labaroude.fr/
anto34

Membre MR84
Membre MR84
avatar

Moto : xtz 1200 super ténéré
Kms de ma moto : 137.000 kms
Pneu AV/AR : Michelin Anakee Wild
Messages : 1113
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 30
Ville ou région : Le Vigan - Cévennes

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Sam 26 Mai 2018 - 11:42

Déja dans un premier temps je pense que pour partir il faut se poser moins de questions "à problèmes". "où je vais dormir", "où on va manger", "comment faire si je me perds"... Que l'on voyage à l'arrache ou non, un voyage n'a pas lieu d'être une compilation de question stressante ou angoissante.
Déjà il faut se dire qu'en cas de pépin il y a toujours une solution, notamment parce que (contrairement à ce nous raconte BFM à longueur de journée) la majeure partie des homo sapiens sur cette planète sont bienveillants et bien intentionnés. Que ce soit pour un petit problème (j'ai crevé, je ne trouve pas le camping,...) ou gros (blessure, panne importante) il y aura toujours quelqu'un pour t'aider.
La plus grosse erreur commise par beaucoup de voyageur en trail c'est de céder à la mode "survivaliste". Je vois tellement de types partir avec un matériel de dingue pour faire face à toutes les situations, tous les outils et pièces détachées possible, des bouteilles d'essences en cas de panne sèche... Comme si ils allaient sur la lune et que personne ne pourrait les aider sur la route. Pour moi c'est stupide et insensé, on ne peut pas tout embarquer avec soit et il est même risqué de ne vouloir compter que sur soi même et ses maigres compétences de baroudeur (de bac à sable). Comme tu ne peux pas tout prendre, il faut se limiter à ce qui peut-être difficile de se procurer à l'étranger et ce qui peut aider en urgence (médicaments, quelques outils pour démonter/remonter un accessoire cassé...). Pour le reste il y aura toujours quelqu'un sur place de mieux équiper que toi, avec de vrais outils, un garage à l'abri, un poste à souder... Et des personnes plus compétentes en mécanique.

C'est dans un premier temps une réponse à une question de "philo", l'état d'esprit doit quand même être relax avant de partir... donc ne pas garder trop de questions existentielles dans un coin de ta tête au risque de te gâcher le voyage clin d\'oeil
Maintenant les points que tu énumères:

a - le bon matériel à avoir:

J'avais fait un check liste il y a quelques années à la suite d'un voyage en Géorgie (page 3): https://www.super-tenere.org/t11210p50-la-georgie-pays-des-coeurs-sans-peur
Ursusténérix avait fait la même chose avant moi, avec le détail du poids des bagages: https://www.super-tenere.org/t9222-objectif-caucase-equipement

Tu remarqueras des similitudes dans ce que l'on embarque, mais aussi de grandes divergences. Concernant le matériel de bivouac, comme Yolosef l'a dit, je me "ménage à mon niveau d'exigence" et nous n'avons pas tous le même. Donc il faut adapter en fonction de ses exigences et besoin, et pour les connaitre il faut tout simplement camper pour savoir ce qu'il te manque, ce qui ne te sert à rien...  Par exemple je ne suis pas frileux donc j'emporte peu de vêtements chaud avec moi, mais j'aime faire des bivouacs confortable alors avec la place économisée sur les doudounes j'emporte tout le nécessaire pour bien dormir, manger, profiter...
Certains n'emportent pas de tabouret, de casseroles,... comme moi, c'est un choix mais j'estime que l'alimentation et le sommeil sont un point essentiel pour qui veut rouler loin et longtemps... alors je ne lésine pas sur ce sujet.

Pour l'équipement du bonhomme je te dirai de prendre d'abord quelque chose de confortable, car tu vas le porter tous les jours et toute la journée... Donc il faut être bien. Avoir une solution étanche, soit avec un ensemble gore-tex (très quali mais onéreux) ou alors l'habituel kway et surpantalon. Perso je n'ai pas souvent eu de bon matériel à ce niveau là, je bricole avec un kway décathlon que je porte le soir au bivouac. Ensuite il te faut avoir la possibilité de rendre ton équipement chaud si tu roules en montagne, les doublures thermiques sont bien mais rarement pratique. Pour cela je préfère largement me prendre une petite doudoune ou une bonne polaire.

Pour la brêle tu en as une bonne, j'ai pour habitude de dire qu'il n'y a pas de "meilleure voyageuse" mais simplement des motos avec lesquelles on est à l'aise ou pas. Si tu es bien dessus alors fonce, elle s'effacera à la conduite lors du voyage et te permettra de profiter du moment.

b - Répartition des bagages.

Là dessus je ne suis pas un pro car cela ne me dérange pas trop quand ma moto n'est pas bien équilibré... je m'adapte en fait, et je fini par oublier.
Je n'ai que des conseils basique là dessus. Tout ce qui est lourd tu le mets "en bas", donc au fond des valises. Les outils, le matos technique et de bivouac... Le léger, en gros les fringues, dans ton top case ou sac de selle. Après en duo ta moto sera toujours déséquilibrée car tu ne pourras jamais assez charger l'avant... Donc tu t'y habitueras.

c - le parcours.

La préparation de l'itinéraire est un moment important du voyage car c'est souvent elle qui génère l'impatience de partir. Chacun a sa routine, et un besoin de d'exactitude plus ou moins grand.
Avant de partir dans un pays je fais une petite recherche des endroits sympa à voir, à visiter, les choses à faire... Tout ça en regardant sur trois supports: blog de voyageurs, forums, et site touristique officiel du pays. Je recoupe les infos et place les "points d'intérêts" sur ma carte... En fonction de ça je choisis des routes pour que ça tourne rond et je note mon itinéraire dans un calepin, pas de trace gps, pas de stabylo sur la carte.
Franchement ça ne me prends pas longtemps, quelques soirées tout au plus, du coup je ne prépare jamais mes trips longtemps à l'avance.
Sur place il y aura beaucoup de changement, au gré de l'inspiration, des conseils de locaux,... Je n'aime pas avoir un itinéraire rigide, je ne sais pas m'y tenir. Mon calepin me sert juste de fil rouge, pour garder une cohérence dans ma progression et être sûr que je serai rentré à temps à la maison pour reprendre le boulot.

d - les cartes.

Une bonne carte c'est essentiel, pour comprendre la géographie du pays mais aussi échanger sur le bord de la route avec les locaux. Favoriser les matériaux indéchirables et souples, pour ça j'achète celles de chez Reise Know-How sur le site lacompagniedescartes.com

e - Tout-terrain ou bitume

Pas de préférences, pour moi c'est la destination et les points d'intérêts du voyage qui vont déterminer l'itinéraire et pas l'inverse. Faire du tout-terrain uniquement pour le plaisir de se prendre pour un pilote du Dakar n'a aucun intérêt en voyage, autant rester en France. Je vais là où je veux aller, peu importe si la route sera aventureuse ou non...

f - L'hygiène de vie en voyage.

Un point très important pour moi. Il y a beaucoup de mecs qui s'amusent à faire les crados en voyage en disant qu'ils s'en foutent de puer et de prendre des douches... Pour moi c'est un comportement débile de types qui veulent jouer aux aventuriers. Les aventuriers ils n'existent qu'au cinéma ou à la télé, nous ne sommes que des voyageurs et quand on ne se lave pas on choppe des infections et des mycoses... et au lieu de profiter du voyage tu ne fais qu'apprécier la qualité de ton rapatriement sanitaire clin d\'oeil
Bien sûr tu ne peux pas être aussi propre qu'à la maison, mais je favorise toujours les bivouacs auprès d'un point d'eau pour me laver le soir, à la fois pour des raisons d'hygiènes mais aussi parce que c'est plus agréable de se coucher propre dans un duvet... Outre la douche il faut aussi se prémunir contre les moustiques et les tiques, pour éviter de gros problèmes de santé. Un petit répulsif dans la trousse de toilette ne prend pas de place.
La nourriture c'est très important, et suivant les pays il n'est pas forcément aisé de faire les courses. J'ai toujours quelques repas lyophilisé dans la moto au cas où je ne trouve rien, ça ne craint pas d'être pas d'être écrasé ou le chaud et c'est très pratique.
Après je mange beaucoup de pâtes avec du thon, car tu en trouve partout dans le monde et ça cale bien.
Plus important que la nourriture: l'eau. En cas de bivouac il faut toujours en avoir sur soi, pour l'hygiène, la cuisine, et l'hydratation... Plusieurs bouteilles sont nécessaires, même si c'est lourd.

h - l'essence.

Les types qui adaptent des bidons ou bouteilles d'essence sur leur moto c'est vraiment du folklore... Il y a peu d'endroit dans le monde où tu auras besoin d'embarquer plus que la contenance de ton réservoir ! Par exemple dans les pays de l'est, même dans les coins paumés, les stations services sont le type de commerce le plus représenté. Elles font aussi souvent office d'épicerie et sont ouvertes 7j/7.
Après la panne d'essence est possible, ça m'est arrivé une fois... mais dans ce cas là tu trouveras toujours quelqu'un qui aura de l'essence à te dépanner. A la campagne on en a toujours dans le garage, pour faire tourner la tronçonneuse, le motoculteur,...

i - le vol

Personnellement le danger existe en France et en Europe de l'ouest... Mais il me parait utopique de se faire piquer sa moto dans les montagnes roumaines ou dans la steppe arménienne. Déja parce que la délinquance y est plus faible que chez nous, et parce que les motos ne se volent pas là-bas... Il n'y a pas de marché pour ça. Tu peux prendre un petit anti-vol, mais tu ne t'en serviras probablement qu'en France.

_________________


Le Blog de la Baroude
Revenir en haut Aller en bas
http://anto-labaroude.fr/
Labougie


avatar

Moto : XTZ Super Ténéré 1200
Kms de ma moto : 33500
Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 49
Ville ou région : Limousin

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Sam 26 Mai 2018 - 16:39

CasseDale, Anto34,

Merci pour apporter de l'eau au moulin. Je vais re-regarder vos liens et vidéos on UTube.
A vous lire, l'on peut très bien voyager avec un grand minimum, le tout est de pouvoir bien le ranger dans les "valoches".

Je pense en vous lisant que vous roulés Textile et bottes enduro pour la plupart. J'ai peur hélas d'être un extra terrestre en vous disant que je suis plutôt cuir de la tête aux pieds avec des bottes watter proof. Madame est équipée cuir pour le blouson et textile pour le pantalon.

Pourquoi ce choix, ben... tout simplement les exemples des jeunes autour de chez moi ne sont pas glop. Et même à très faible allure.

Je potasse vos récits et revient demain pour un débrif.

Lab'

_________________


Revenir en haut Aller en bas
ursustenerix


avatar

Moto : himalayan 1 noir 1 blanc
Kms de ma moto : 2200
Pneu AV/AR : pirelli mt 60
Messages : 1243
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 61
Ville ou région : Au nord du Vercors

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Sam 26 Mai 2018 - 19:55

anto a écrit:
Désolé de briser le mythe mais je ne suis pas un pro de l'organisation et beaucoup de choses sont remises entre les mains du hasard Sans inconscience ni naïveté non plus, mais il y a beaucoup de choses que je ne gère pas avant de partir
muhuaha Trop modeste anto.
Disons que je me suis emporté, ou mal exprimé.
Evidemment, on ne peut tout prévoir, ou tout organiser, mais quand tu dis que tu laisses certaines choses dans les mains du hasard, je n'y crois pas. Il n'y a pas de hasard.
Tu laisses certaines choses "potentiellement arrivables", consciemment ou pas, pour une simple raison : ton expérience accumulée, tant dans les voyages que dans ta vie de tous les jours, va te permettre de l'adapter à l'évènement "imprévu".
Voilà pourquoi tu pars à l'arrache (ton arrache à toi) parce que tu sais, comme tu dis, que le monde est bien meilleur que ce qu'on nous fait croire.

_________________
      Ils ne savaient pas que c'était impossible, ... ... ...  alors ils l'ont fait ...  
AlbaAlgéAlleAndoAnglArméAutrBosnBulgCanaCroaDaneEcosEireEspaEstoFinlGéorGrècGroeHongIrlaIslaItalLett
LiecLituMacéMaroMoldMonaMongMontNorvPaysPoloPortRDARFARoumRussSanMSerbSlovaSlovéSuèdSuisTché
TranTurqUkraURSSUSA
                 
Revenir en haut Aller en bas
anto34

Membre MR84
Membre MR84
avatar

Moto : xtz 1200 super ténéré
Kms de ma moto : 137.000 kms
Pneu AV/AR : Michelin Anakee Wild
Messages : 1113
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 30
Ville ou région : Le Vigan - Cévennes

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Sam 26 Mai 2018 - 20:27

De toute façon tu voyage toujours avec à peu près le minimum vu la faible contenance des valises... il n'y a pas vraiment de place pour l'inutile.
Par contre les bottes d'enduros ne sont pas forcément répandues chez les voyageurs, beaucoup utilisent des modèles en cuir waterproof au look trail certes mais qui restent des chaussures de route avant tout. Pour ma part j'ai des vraies bottes d'enduro, non étanche mais très protectrices. Ayant des problèmes aux chevilles je ne lésine pas sur la protection à ce sujet, mais c'est vraiment un choix perso.
Pour la tenue cuir par contre... Sur le long terme ça sera juste très inconfortable, jamais assez chaud en montagne, jamais assez ventilé en plaine... et ça s'abime vite le cuir dans des conditions "baroude". La protection est bonne certes, mais pas meilleur qu'un bon ensemble en cordura sur des vitesses normales... J'en ai maintes fois fait l'expérience et je n'ai jamais été blessé ni eu besoin de jeter ma veste après.

_________________


Le Blog de la Baroude
Revenir en haut Aller en bas
http://anto-labaroude.fr/
Yolosef


avatar

Moto : Super Ténéré XT1200ZE
Kms de ma moto : ça change tout le temps
Pneu AV/AR : Mitas E07+
Messages : 1278
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 31
Ville ou région : TOULOUSE

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Mar 29 Mai 2018 - 0:32

@anto34 a écrit:

@Yolosef a écrit:
Effectivement Anto ne fait pas les choses tout à fait l'arrache. Il y va juste au talent   
Merci, moi aussi je t'aime mon barbu
rock cool
Revenir en haut Aller en bas
Mayol


avatar

Moto : XTZ 1200
Kms de ma moto : 109 000
Pneu AV/AR : tourance next !
Messages : 47
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 28
Ville ou région : Toulon

MessageSujet: Re: Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)   Dim 1 Juil 2018 - 16:54

Citation :

h - l'essence.

Les types qui adaptent des bidons ou bouteilles d'essence sur leur moto c'est vraiment du folklore... Il y a peu d'endroit dans le monde où tu auras besoin d'embarquer plus que la contenance de ton réservoir ! Par exemple dans les pays de l'est, même dans les coins paumés, les stations services sont le type de commerce le plus représenté. Elles font aussi souvent office d'épicerie et sont ouvertes 7j/7.
Après la panne d'essence est possible, ça m'est arrivé une fois... mais dans ce cas là tu trouveras toujours quelqu'un qui aura de l'essence à te dépanner. A la campagne on en a toujours dans le garage, pour faire tourner la tronçonneuse, le motoculteur,...

Sur le principe du folklore de l'essence sur le continent Eurasie je suis d'accord, cependant la majorité des mecs qui roulent avec des bidons, (moi-même) et qui baroudent à travers l'Europe, utilisent les bidons pour autre chose que de l'essence. 

Ma vieille consomme 1l5 d'huile au 10 000 km et les bidons sont un bon moyen de transporter l'huile pour moi. Le folklore je m'en fou, c'est le côté pratique et gain de place qui compte. 
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment faire pour bien faire? ou à la Anto34 ;-)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUPER TENERE XTZ :: SUPER TENERE YAMAHA :: Les BAROUDEURS-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit